À lire les commentaires de Monsieur ALFONSI sur la situation de l’Université à Toulon, deux évidences se font jour : La première est qu’il n’est pas épargné par le syndrome de la pensée oblique. Notre université enregistre un bonne nouvelle, 200 étudiants supplémentaires cette année. Surtout ne rendons pas hommage à ceux qui en sont […]

Lire la suite